Soutenez le PS

Adhérez au PS

Laïcité et neutralité, des valeurs à protéger

COMMUNIQUÉ  

Dans le cadre de la campagne législative de la 11ème circonscription, la section du Parti socialiste du Japon tient à réagir à la tournée électorale que Mme Catya Martin, candidate suppléante de M. Thierry Mariani, vient d’effectuer du 23 au 25 mai 2012, à Tokyo et à Kyoto.

Cette tournée était nécessaire à la pluralité du débat démocratique mais le PS regrette vivement que des informations partisanes émanant de l’UMP ainsi que des demandes de rendez-vous aussi pressantes qu’intempestives sollicitées par ses dirigeants – Mme Catya Martin, déléguée UMP de Hong Kong et M. Thierry Consigny, délégué UMP-Japon –  aient été présentées de façon prétendument  « apolitique » à des interlocuteurs associatifs et administratifs de la communauté française du Japon.

Alors que la campagne électorale officielle est en cours et que le vote électronique a débuté le 23 mai, les adhérents du PS et les démocrates du Japon rappellent leur attachement à la transparence et à la sérénité du débat démocratique. Ils en appellent à la responsabilité des acteurs politiques qui doivent en être les garants.

Face à cette situation, notre communauté française du Japon se doit de protéger sa précieuse unité contre les ferments de confusion et de division que ces initiatives – qu’elles soient délibérées ou bien simplement mal pensées – menacent.

Le PS du Japon, déjà à l’initiative d’un récent appel unitaire au civisme républicain pour lutter contre l’abstention, demande donc solennellement que dans cette campagne, les enjeux ne soient pas dénaturés, que l’indépendance des associations soit respectée et que les établissements scolaires français du Japon  soient considérés comme les lieux d’une laïcité à préserver et non comme des faire-valoir électoralistes.

Les valeurs humanistes, républicaines, sociales et démocratiques que le Parti socialiste défend au Japon avec d’autres Républicains de progrès constituent un nécessaire rempart aux initiatives déplacées d’une mouvance droitière et populiste dont les « valeurs » ne pourront jamais être celles des Français du Japon attachés à la fraternité, au multiculturalisme, à la neutralité associative, à la laïcité et à l’honnêteté intellectuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.